2013

PREMICES

Affiche 2013, Festival Aubercail

Hommage à Boby Lapointe

Bobby Lapointe, Aubercail 2013Le 16 avril à 19H
Concert de Laurent Madiot, dans sa plus simple acoustique

Le 2 mai à 20H
Soirée Boby Lapointe – Hervé Akrich : Les chanteurs amateurs d’Aubervilliers à la pointe de Boby !, Concert d’Hervé Akrich : « Faudrait qu’il m’arrive quelque chose »,
avec Michel Kanuty au piano.

Le 10 mai à 19H30
Concert trio de Reno Bistan

Le 12 mai à 17H
Ciné-concert hommage à Boby Lapointe : Film documentaire « Comprend qui veut, comprend qui peut », Concert : Les Négropolitains chantent Lapointe.

Sept à présent !
Cette année, ça fait sept années que nous sommes nés, juste avant l’été de l’année deux mille sept, et pour tanner le cuir des trépanateurs et des succédanés, car rien n’est à abandonner, rien n’est damné, la preuve notre succès d’années !
Aubercail ne s’inscrit pas dans le temps de la promotion éphémère ou de l’institution monolithique. Nous recherchons les combinaisons surprenantes de mots et de notes qui nous protègent des combines et des facilités.
Nous n’avons à plaire qu’à l’idée que nous nous faisons de la chanson.
Nous ne répondons pas aux injonctions des majors, des tourneurs avides et des médias officiels qui appauvrissent la création et pillent les moyens de subsistance artistique.
Nous continuons, avec les artistes et le public que nous accueillons, à inventer une autre relation à la chanson. Une histoire qui depuis sept ans s’étend, et pour nous c’est tant !

Bénévoles, Aubercail 2013

DU 21 AU 25 MAI

Frédéric Bobin

Fred Bobin chemine à la manière inspirée du promeneur solidaire, le rythme et les mots dans ses bagages chansonrock, toujours attentif aux intimités sociales.

Si le noir et blanc lui va bien, c’est qu’il touche à l’essentiel, saisissant les contrastes nichés dans l’air du temps.

Frédéric Bobin, Aubercail 2013

Clarika

Clarika, d’albums en albums, chahute sa propre modernité, digère les codes et les modes et demeure inaltérablement créative. Le courant alternatif qui l’a portée
demeure présent dans sa chanson qui se frotte volontiers à une musique grinçante.
Clarika est une agitatrice indispensable !

Clarika, Aubercail 2013

Presque Oui

Derrière cette expression pudique, se cache Thibaut Defever, garçon engageant, tendre et délicatement contagieux. 
Sylvain Berthe, violoncelliste flûtiste ébouriffant, l’accompagne pour notre plus grand plaisir sonore et visuel. Ils donnent envie de dire Oui tout court, Oui absolument, Oui merci !

Presque oui, Aubercail 2013

Richard Desjardins

Ce québécois chantant, écrivant, filmant, est un être d’une infinie complexité et d’une insondable profondeur.

Son accent, sensiblement musical, provoque chez nos oreilles françaises une petite gêne délicieuse.
Apprêtez-vous à vous faire habiller de toute son incroyable nudité !

Richard Desjardins, Aubercail 2013

Gilbert Lafaille

Cet homme-là parle avec une justesse rare de ce qui rend le monde bancal. Il peut aussi se transformer en conteur qui poserait ses mots sur un piano tranquille, sa voix chaude assurant le transport. Gilbert Laffaille est un chanteur élégant, ce qui ne l’empêche pas de froisser les convenances, avec intelligence et espièglerie.

Gilbert Lafaille, Aubercail 2013

Karim Kacel

Karim Kacel a surgi en 1982 avec une chanson, « banlieue », qui dessinait l’horizon de toute une génération.

Une personnalité hors norme, affirmant un autre visage, évitant de se faire enfermer dans les grossières cases du show business. Un parcours entier, à la scène comme à la ville.

Karim Kacel, Aubercail 2013

Malicorne

Non, vous ne rêvez pas ! Il s’agit bien de Malicorne, groupe mythique formé au début des années 70, qui a participé d’une talentueuse manière à la renaissance des musiques folks. Gabriel Yacoub et Marie seront accompagnés par quatre musiciens pour redonner vie au mariage savoureux des instruments traditionnels et électriques.

Malicorne, Aubercail 2013

Lo’Jo

La caravane Lo’Jo repasse par Aubercail, chargée de trouvailles rapportées des quatre coins du monde, avec des secrets et des potions musicales toujours aussi enivrantes.

Leur musique est « un jardin anarchique qu’ils essaient de cultiver pour le rendre à la fois beau et sauvage ». 

Lo Jo, Aubercail 2013

Bel Hubert

 

Le Bel Hubert est un chanteur-garagiste qui fabrique des chansons dans le bordel réconfortant d’un atelier truffé d’imagination.

Sa naïveté apparente dépeint les engoncements d’une société qui se noie dans des choix ridicules et insensés. 

Bel Hubert, Aubercail 2013

Amélie-les-crayons

Amélie-les-crayons, chanteuse délicate et féérique, viendra distiller son iode poétique entre les paquebots de béton de nos contrées ! Ses mises en scène subtiles nous transportent dans des mondes de légendes où l’on retrouve les sentiments universels qui nous relient les uns aux autres.

Amélie les crayons, Aubercail 2013

La Caravane Passe

 

La Caravane Passe : cette caravane bariolée a cela d’original qu’elle semble être de là où elle se trouve, quel que soit le lieu, quel que soit le temps ; et cela sans tricher, sans postures ni déguisements, avec le sens de la fête et du partage comme carburant.

Leur attache évidente à la Tziganie ne fait pas d’eux l’énième groupe qui jouerait « dans le style de ».

Leurs prises de risque et leur second degré sont précieux.

La caravane passe, Aubercail 2013

Zèbre à trois

C’est par un tour de magie très subtil que nos amis du groupe Chtriky se sont laissés transporter dans le monde de l’enfance pour ce spectacle enthousiasmant. Leurs chansons stimulent l’intelligence des petits zébreaux et les invitent à une douceur et un partage qui nous éloignent du vacarme ambiant. Une visite guidée en pays d’émotions.

Zèbre à trois, Aubercail 2013

Thierry Ki ?

Thierry et ses acolytes nous racontent l’histoire déroutante de « Germaine la petite graine », de son rêve de devenir un arbre majestueux, de ses voyages et de ses rencontres. Son périple est parsemé de chansons qui font germer nos envies de paysages, de nature et de poésie. 

Thierry Ki, Aubercail 2013

 

Photographies de Jean-Marc « Nono » Coquerel, l’oeil d’Aubercail pendant toutes ces années.

 

http://www.jmcoquerel.com/

© Jean-Marc Coquerel